Rappel de l'affaire Dreyfus.

     En Décembre 1894, Alfred Dreyfus, jeune officier juif est accusé d'avoir livré aux Allemands des documents secrets, et est condamné pour haute trahison. Il est condamné à la déportation perpétuelle et à la dégradation millitaire. Quatre ans plus tard, Emile Zola relance l'affaire et clame l'innocence de Dreyfus. Il plaide avec la célèbre lettre "J'Accuse" adressée au Président de la République. La France s'enflamme, les passions se déchaînent. Ce qui n'était qu'un fait divers a débouché sur un sévère affrontement : Dreyfusards contre anti-Dreyfusards. Ses proches, persuadés de son innocence et conscients d'une effroyable erreure judiciaire, se battent pendant de longues années avant d'obtenir sa réhabilitation. Largement relayés, "l'Affaire" déchaîne la haine antisémite et déchire durablement la France de la troisième République. La Presse est alors apparue sous son plus beau jour.


5 votes. Moyenne 3.20 sur 5.

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×